BiographieLa biographie d'un photographe.

La photographie ?

Vincent Eysseric y est tombé dedans quand il était petit.

C'était en 1973, il y a 48 ans. Qu'on m'a offert un appareil en plastique, cadeau d'un achat à Bergère de France.

Là tout commence. J'aime la photo. et je me tourne vers les paysages et les fleurs. Je prend également beaucoup sa famille en photo.

Puis voyant que « le petit persiste » en 1977 je reçoit un Zenith E, un appareil de l'Union Soviétique (URSS) qui peut servir de marteau  ! Qui plus est, je tombe sur la série qui ne tombe jamais en panne ! C'est du « lourd » cet appareil.Vincent Eysseric photographe

Visé un peu : un rideau d'obturation en toile, une synchro flash à 1/30, objectif à vis, flash cube, pas de mesure d'exposition TTL (une cellule dans le boîtier au dessus de l'objectif) et tout en manuel...Il que le « rond du posemètre » tombe au milieu de l'aiguille ! Et il faut même tourner le diaphragme à la main, pour le fermer, avant de prendre la photo. Bref l'appareil pour apprendre et avec une focale fixe de 58 mm...

C'est en 1983 que le déclic à lieu lors d'une visite à l'Alambra de Grenade. Devant la frustration de mes prises de vues l'appareil montre ses limites (flare, objectif, pas assez de recul,...). De retour en France ce sera vers Nikon et son FE que je me dirige. Alors pourquoi Nikon ? Car un ami possède une ribambelle d'objectifs, prêt à lui prêter, du fisheye au téléobjectif en passant par le moteur MD-12.

Là commence l'achat d'une série de livre, d'abonnement, puis l’adhésion au club photo de Nyons. Développement : la chambre noire, agrandisseur (ampoule rouge), tirage papier N&B Ilford, projets à thème, etc ...

Puis je passe mes études à Montpellier à l'université des Sciences et Technique (USTL) où je réussi le diplôme de Mesures Physique (option technique instrumentale), puis je part à l'Université Montpellier I, faculté de Droits et de Sciences Économiques toujours à Montpellier. Après un parcours en Sciences Économique je termine mes études et travaille comme calculateur projeteur informaticien (mécanique des fluides, résistance des matériaux et informatique professionnelle).

Plus tard, je me converti dans l'imagerie, ce sera le diplôme de PAO avec Quark Xpress, Adobe Illustrator et Adobe Photoshop 5 sur Apple Power Mac (préparation à la forme imprimante), puis de photocomposition (polichinelle,..).
C'est le début du « Computeur to Print ».

Je vend tout mon matériel reflex en 1988 et j'achète pour la naissance de ses enfants un Nikon F801s, une « petite bombe » à l'époque (mesure matricielle, moteur intégré, système AF prédictif, ...).

Après un arrêt de plusieurs années avec les premières sorties du numérique peut convaincant et hors de prix, j'achète mon premier APN Full Frame 24x36 qu'en 2011. Un Nikon D700, j'ai longtemps attendu la sortie hypothétique du D400 qui n'est finalement jamais arrivé. J'acquière de nombreux accessoires pour le photographe aux cours des années. Objectifs, trépieds, filtres... En 2014, je met dans mon sac le fabuleux Nikon Full Frame FX D810 avec 36 Mpixels pour une plage dynamique de près de 15 IL.

L'informatique ?

En 1983 je travaille sur GWBasic et programme en langage machine (assembleur) sur des EPROM en maître-esclave.
Lors de mon cursus universitaire je travaille en électronique et optique physique notamment.
En 1984 je me familiarise sur PET Commodore et Commodore 64. Je suis déjà éblouie par les « modes graphics » et je comprend vite ce que sera le futur de l'interface homme-machine.
En 1985 je travaille, dans la recherche spatiale, sur un serveur de chez Victor pour analyser mes mesures sur la résistance de striction au CNES à Toulouse. Il est le premier « Ordinateur » à me donner des statistiques sur les courbes de Gauss et les lois normales pour modéliser des phénomènes naturels. C'est l'ouverture vers les base de données (dBase II), Clipper...
Je me spécialise dans la défaillance des μP et dans les bases de données SGBD/R et je quitte progressivement la Science Physique pour l'Informatique Professionnelle, les circuits électroniques et les mathématiques booléennes.
En 1985 j'ai un DEC x86 de Digital tournant sur CPM-86 et disque dur 10 Mo. Les puces 8080 laisse place au 8086.
Puis en 1987 je travail sur un serveur HP Vectra 386 à 100 Mo de disque dur puis je quitte lentement MS-DOS 2.11 pour 3.3 et finalement Windows 3.1 puis Windows 95. Les premières jets d'encres apparaissent : HP Deskject.
En mai 1995, à Nyons, je fais mes premiers pas sur le World Wide Web avec le seul fournisseur d'accès possible de l'époque : Compuserve, avec un modem 14k et le navigateur Netscape Navigator. Les coûts de connexion sont facturés à la minute !  Connaissant Fortran 77, Borland Pascal et l'Intelligence Artificielle Prolog je me dirige vers les solutions réseaux, multitâches, multi-utilisateurs de Novell pour devenir administrateur réseaux.
Puis dés le début 2000 je me re-spécialise dans les nouvelles technologie e-numérique et la programmation client-serveur (JS, Ajax, PHP, CSS, Apache, QSL,...).
J'achète en 2001 le nom de domaine art-virtuel.com. J’utilise UML, Merise, et travaille dans les SICOAD (Systèmes Informations, de Communications et d'Outils d'Aide à la Décision). Je travaille sur la gestion de projet, l'architecture d'informations, Macromedia FireWorks, Adobe PhotoShop, Macromedia Flash et Macromedia DreamWeaver. J'étudie tout les formats graphiques pour le Web. Et je suis très sensible à l'Open Source à la licence GNU-GPL. Je travaille aujourd'hui avec le plus possible de produit libre sachant que la route est longue mais la voie est libre ! (Mozilla Firefox, Filezilla, LibreOffice, 7-zip, Notepad++, PHP, Apache server, mySQL, kernel Linux, Ubuntu, Gnome, Mozilla Thunderbird, Keepass, MySQL, VLC Media Player, ...).

Et surtout ne me parlez pas d'Apple (le pire pour un programmeur ouvert) qui n'a rien inventé et tout copié sur Xerox PARC (le bureau, les icônes, la souris, l'interface graphique, la poubelle, les liens hypertextes, le WYSIWYG...).
Tout a été « pompés » par Steve Jobs (d'Apple) lors d'une visite à Palo Alto en 1979 !
Système (MacOS) aujourd'hui pompé sur FreeBSB fork d'Unix et complètement fermé pour Bobo en mal de fun colere de design.
Mais bon, je ne leur en veut pas, ils ne savent pas ce qu'ils font !
D'ailleurs Bill Gates (Microsoft) et Steve Jobs (Apple) qu'ont-ils apportés à l'informatique ? RIEN à par l’affaiblir !

L'informatique, la programmation client-serveur, l'internet, les logiciels de retouches et l'imposition me sont familiers ainsi que l'imprimerie Offset et la gestion des couleurs. Les cours vidéos que je vend en ligne et mon plaisir d'apprendre sans cesse est un gage de qualité. J'aime partager mon savoir et connaître le savoir des autres.
Car le savoir est dans chacun dû moment qu'on est sage.

Le sport ?

J'ai pratiqué très jeune le cyclisme sur route et sur piste. À 14 ans j'ai monté le Mont Ventoux en 1h20.
J'ai aussi beaucoup fait de courses et je suis tombé beaucoup. Par un concourt de malchance, due aux organisateurs peu inspirés, je ne gagnât pas ma première course mais déjà la seconde. (ouf !).
Puis après mes études j'ai pratiqué pendant quelques années en compétions le Motocross (MX), le Supercross (SX) et l'Enduro (EX) toujours en 250 cc 2T. (Honda 250 CR, Yamaha 250 YZ, KTM 250 EXC).
Je fut champion de Provence d'Enduro 250 cc 2T + scrash.
Mon autre passion c'est la randonnée pédestre qui alliée avec la photographie de paysages et de la faune me permet de découvrir et connaître de nombreux spots que je pourrais vous faire partager.

 

Oui bon ça n'a rien à voir mais j'aime le Heavy Metal (Iron Maiden), la techno, la trance, la French Touch, le disco, le funck, la house, l'electro, la dance et le Rock Progressif (Pink Floyd). Oui je sais personne n'est parfait clin oeil.

Recherchez :

Qui est en ligne ?

Nous avons 9 invités et aucun membre en ligne

We use cookies

Bienvenue sur le site d'Art Vituel !

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont essentiels au bon fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site Web et l'expérience utilisateur (cookies de suivi).

Vous pouvez décider, si vous le souhaitez d'autoriser les cookies ou de les refuser. Veuillez noter que si vous rejetez ces cookies, il est possible que toutes les fonctions du site ne soient pas disponibles.